R. Morganti-Gillet a, depuis bien longtemps, de profondes attaches à Avène, petit village du haut pays d’Orb. Elle y vit aujourd’hui après une vie professionnelle bien remplie.

 

Mais ce sont les propos de son père qui l’ont incité à entreprendre les recherches qui l’emmenèrent jusqu’en Toscane, berceau de cette branche familiale. Ce qu’elle découvrit ne pouvait rester caché et son père, aujourd’hui décédé, devait savoir que sa fille avait mis au jour ce secret familial. Ce fut l’écriture qu’elle choisit et « Le Testament Toscan » vit le jour.

  • Black Twitter Icon
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon